Visite de M. Hugues DIAZ, Directeur de la Cinématographie à E-média

Le Directeur de la Cinématographie, M. Hughes Diaz, a rendu visite mercredi au Groupe E-Media qui l’a chaleureusement accueilli. Accompagné de deux des ses collaborateurs, M. Diaz a eu une riche séance de travail avec la Direction Générale du Groupe au cours de laquelle un large tour d’horizon des questions touchant au cinéma et à la télévision ont été abordées.

En lui souhaitant la bienvenue, Mamoudou Ibra Kane, Directeur Général de E-Media INVEST a salué en lui l’homme qui pilote un immense chantier, celui de la mobilisation des acteurs pour impulser un nouvel élan au cinéma sénégalais connu et reconnu à travers le monde. La chaîne de télévision de E-Media, iTV accorde une place de choix au 7ème art avec des émissions de bonne facture : « Tous au Ciné » et Senewood . « Je suis séduit par les deux concepts », a dit M. Diaz très attentif aux évolutions du Groupe. Il a rappelé avec plaisir, l’épisode du Festival de Cannes en 2019 avec le Prix Spécial du Jury remporté par notre compatriote Maty Diop pour son film « Atlantic ».

Le Seul média africain présent à ce grand rendez fut E-Media qui avait dépêché, pour les besoins de la cause, une jeune et dynamique équipe de reporters. « Ils ont fait un remarquable travail », ajoute le Directeur de la Cinématographie. Selon lui, E-Media devenait dès lors un partenaire naturel de sa direction. Sa reconnaissance et son admiration n’en sont que plus grandes, dira-t-il, soulignant la place du cinéma dans la télévision et le rôle e celle-ci dans l’épanouissement du cinéma.

Il a en outre admis que le travail de iTV dans ce domaine participe du renouveau de la créativité cinématographique. Plusieurs autres sujets ont été évoqué : la floraison des séries (à encourager) à l’image de DÉRAPAGES (dont la saison 2 est très attendue sur iTV), l’exploitation et la diffusion des films, les contenus, la qualité des productions, le numérique, les identités régionales et les investissements. M Diaz a plaidé pour la production de films commerciaux, sans délaisser toutefois les films d’auteur dont la portée reste, selon lui, limitée. Il s’est réjoui du regain d’intérêt du cinéma, des salles en rénovation et de l’édification de salles ultramodernes répondant aux normes internationales.

Dans les échanges, la directrice du contenu de iTV, Mame Dorine Guèye s’est beaucoup appesantie sur les synergies entre chaînes pour donner, de part et d’autre, une « seconde vie » aux films après la première « fenêtre de diffusion » et ceci sans autre considération que des soucis professionnels de promouvoir le cinéma sénégalais rudement concurrencé par le Nigéria, le Ghana, l’Ethiopie.

Dernier sujet examiné : les archives, en voie de numérisation, avec des contenus inédits retraçant d’importants chapitres de notre histoire commune.