C’est parti pour les 29èmes Journées Cinématographiques de Carthage (JCC 2018)

La 29ème édition des journées culturelles de Carthage s’est ouverte ce samedi 3 novembre 2018 à Tunis sous la présidence effective de Monsieur Youssef Shahed, Premier Ministre de la Tunisie en présence de professionnels du cinéma en provenance de plusieurs pays. Le Sénégal, un des pays invités d’honneur est représenté par le ministre de la culture, Abdou Latif Coulibaly qui conduit la délégation officielle. Il est accompagné par le directeur de la cinématographie et des professionnels du cinéma.

Ce samedi 3 novembre, la grande salle de la Cité de la Culture a refusé du monde à l’occasion de l’ouverture officielle des vingt neuvièmes journées cinématographiques de Carthage (JCC) : officiels, producteurs, réalisateurs, acteurs, critiques de cinéma, journalistes, en somme professionnels et amateurs du 7ème art ont tenu à honorer leur présence à ce grand rendez-vous du cinéma africain et arabe.

Dans son message, le directeur général des journées cinématographiques de Carthage, Néjib Ayed a souligné que les JJC sont un festival du Sud, africain et arabe, un festival militant, de rencontre et de tolérance. Il s’agit à travers cet important événement, de créer une plateforme professionnelle de producteurs venus d’horizons divers dans le but de mieux distribuer les films et faire en sorte que les cinéastes puissent trouver leur bonheur.

Il a rendu un vibrant hommage aux cinéastes pionniers qui ont été à la base de la création des journées de Carthage : il s’agit notamment du Tunisien Tahar Chariaa et du Sénégalais Ousmane Sembene qui avait d’ailleurs remporté le premier Tanit d’or des JCC en 1966 ainsi que tous ceux qui ont marqué de leur empreinte cette importante manifestation cinématographique.

Le ministre de la Culture, Abdou Latif Coulibaly à la tête de la délégation sénégalaise, a dit toute sa satisfaction d’accompagner et d’être aux côtés des professionnels sénégalais, au nom de Monsieur le Président de la République,  à chaque que de besoin notamment sur le choix porté sur le Sénégal comme pays comme invité d’honneur des Journées cinématographiques de Carthage avec l’Irak, l’Inde et le Brésil. De même, sa présence traduit un acte de reconnaissance envers la Tunisie qui était un des pays invité d’honneur de la 13ème biennale de l’art africain contemporain de Dakar.

Cette invitation d’honneur faite au Sénégal est la preuve que notre cinéma est sur une bonne rampe et les JCC constituent un excellent cadre pour la diffusion et la promotion des productions sénégalaises, a indiqué le ministre.

Notre pays en plus d’être l’un des quatre pays invités d’honneur est représenté en compétition officielle dans la  catégorie « Documentaire » avec les films « Nootel » de Pape Abdoulaye Seck, «  Kédougou » de Mamadou Khouma Guèye sont sélectionnés dans la catégorie court métrage tandis que « Rencontrer mon père » de Alassane Diago est en lice pour la catégorie long métrage.

Dans la même veine, notre compatriote Thierno Ibrahima DIA fait partie des cinq membres du jury pour la compétition longs métrages et courts métrages documentaires. Plusieurs activités sont au programme de la 29ème édition des journées cinématographiques de Carthage dont un large focus sur le cinéma sénégalais avec des projections de films, des ateliers, des masters class, etc. L’ouverture du focus sera marqué par la projection du film « Le Prix du Pardon » de Mansour Sora Wade ce lundi 5 novembre.

Les JCC ont lieu du 3 au 10 novembre 2018.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *