Conférence de presse de la 18 ème édition du festival de cinéma image et vie

Du 6 au 11 octobre prochain, Dakar va accueillir la 18ème édition du Festival de cinéma image et vie. 39 films de réalisateurs sénégalais et étrangers seront projetés au cours de ce festival. Les organisateurs ont dévoilé le programme du festival qui a pour thème «Art et Mémoire» hier, jeudi 4 octobre, lors d’une conférence de presse.

Le centenaire de la première guerre mondiale est, en effet, célébré cette année. Prétexte pour les organisateurs de choisir le thème. «’’Art et Mémoire’’ sera l’occasion de revisiter notre histoire, de mieux la connaitre, de se l’approprier ou simplement de s’en affranchir et d’écrire la prochaine, en toute liberté et responsabilité», a expliqué la directrice  du festival, Fatou Mbaye.

Pour cette édition, le festival fera appel à des expressions artistiques autres que le cinéma comme les cultures urbaines et l’art mural. Cette 18ème édition sera placée sous le signe de l’inclusion, avec des partenariats et une ouverture vers toutes les composantes du milieu de la culture et le retour du volet itinérant du festival qui visitera les régions de l’intérieur du pays. Faisant le bilan des éditions précédentes, Fatou Mbaye estime que  plusieurs jeunes ont pu être formés en écritures scéniques, en synopsis, en événementiel, en prise de vue grâce au festival. Deux jeunes artistes cinéaste et musicien anglais porteront leur regard sur la ville de Dakar en expression artistique avant que deux jeunes artistes sénégalais n’aillent découvrir la ville de Bristol, en Angleterre, dans le cadre du projet. «Ma ville, tes yeux», en partenariat avec l’association Africa Eye.

Pour ce festival dont la cérémonie d’ouverture est prévue au Complexe cinématographique Sembène Ousmane, d’autres lieux de projections dont le complexe Good Rade, le Camp de Thiaroye, l’Institut français de Dakar, l’Ecole Barack Obama accueilleront aussi des films. Le public aura également la possibilité de regarder les films en plein air. Pour la cérémonie de clôture qui est aussi prévue au Complexe cinématographique Sembène Ousmane, l’orchestre national va faire une prestation. Au menu du programme, il est encore attendu des ateliers, des forums de chercheurs et d’historiens, une restitution des workshops et un hommage à de Sénégalais.

Source : www.sudonline.sn

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *